Le mizuna : principes et recettes

Vu sur Un corps une histoire

Cette moutarde japonaise est un chou à la subtile saveur poivrée, un peu comme de la roquette mais en plus doux. 

Cru pour donner des surprises dans une salade, en pesto, dans un jus pour en retirer les bienfaits ou cuit, sauté au wok, dans un ragoût, ou en soupe. Poêlé avec du riz. Cuit à la vapeur, sauté, relevé avec de la sauce soja, le mizunaest délicieux.

En plus de bénéficier d’une saveur agréable, légèrement piquante, le mizuna est un légume intéressant pour ses qualités nutritionnelles. Il est peu calorique et riche en nutriments, entre autres en vitamines A, C et K, en acide folique, en fibres et en calcium.

Mais c’est surtout sa teneur en antioxydants qui en fait un légume champion de la nutrition.

Personnellement, j’adoooooore faire des pestos maison.

Ultra simple à faire, les pestos donnent du peps à toutes vos préparations : cakes, risottos, pâtes, gratins, ou même simplement dégusté sur une tartine de pain !

Pour faire un délicieux pesto il vous suffit de choisir les aromates et herbes de votre choix par exemple le mizuna, d’ajouter une graine : amande, tournesol, pignon, graine de courge… Et de mixer le tout avec un peu d’huile d’olive, de la fleur de sel et du poivre !

Pour une version gourmande, ajoutez un peu de parmesan !

C’est très inspirant toutes ces pousses au printemps, alors pourquoi ne pas inviter le mizuna dans des rouleaux de printemps crus ?

Pourquoi faire compliqué ? Bien s’alimenter, c’est simple.